« MORIS 29 » Le glossaire - ressources/outils - Musiques et danses en Finistère

« MORIS 29 » Le glossaire

M.O.R.I.S : Mots Ressources Incontournables du SOLIMA Finistère (nom choisi parmi une quarantaine proposée lors de la dernière plénière).

Vous pensez encore qu’une balance est un pèse personne ou un truand, ou que quand on tape un bœuf on lui fait mal... Ce glossaire est fait pour vous !

Vous êtes un opérateur de la culture, il sera un appui pour adopter un langage commun, mieux se comprendre ; argumenter, défendre votre projet et qualifier des pratiques, des dispositifs

Vous faites partie d’un groupe et vous cherchez à mieux comprendre l’écosystème dans lequel vous (aspirer à) évoluez

Vous êtes élu ou technicien d'une collectivité et vous souhaitez mieux comprendre les enjeux des professionnels des musiques actuelles

Les mots sont classés par familles :

Environnement de l’artiste : métiers liés à la diffusion, production, création // Technique : scène, répétition, matériel // Administratif : juridique, rapport aux institutions, financement

La fabrique du glossaire : les productions des participants aux ateliers SOLIMA Finistère ont été complétées par des sources fiables (IRMA, FEDELIMA, Fnejma, Pôle des MA en Pays de la Loire, Opale, Collectif RPM, Ministère de la Culture et de la Communication, Orcca, CNV etc.) Rédaction : Clara Canis.

Acteur

Environnement de l'artiste (parcours artistique accompagnement)


Mots liés > Collectivité

Définition pratique

Par acteur culturel on entend un professionnel ou amateur, une personne physique ou morale, salarié ou bénévole, qui participe à la conception, l’organisation ou la mise en œuvre de projets culturels.

Définition

A l’origine, le mot acteur provient du nom latin «  actor  » dérivé du verbe «  ago, is, ere  » qui signifie «  jouer une pièce  ». Ce terme s’est enrichi pour désigner dans les années 80 la capacité d’un individu à prendre en main les aspects touchant à sa citoyenneté, sa santé, son identité… Cette période donnera naissance à plusieurs rapports internationaux – tels que la Charte d’Ottawa de l’OMS en 1986 – qui reconnaissent le libre-arbitre et le pouvoir de transformation des individus. Cette notion gagnera progressivement le secteur culturel dans les années 90-2000.

D'où vient le mot

Lecture critique  :

Le Pavé, Dictionnaire collectif de la langue de bois, p.3: «  Chacun est invité à être l’« acteur de son propre changement », portant sur ses épaules le poids d’une responsabilité étrange et difficile à assumer […]

A la différence d’un « agent », un « acteur » interprète et ne se contente pas d’obéir et d’appliquer. C’est pour cela qu’on parle d’un agent de police et d’un acteur de théâtre. Personne ne voudrait voir la police interpréter librement la loi, et on attend d’un policier qu’il ne se comporte surtout pas en acteur, mais bien en agent […] Appeler les gens des « acteurs », c’est leur faire croire qu’ils ont une liberté quand ils n’en ont aucune […]

Quand il n’y aura plus de groupes, il n’y aura plus que des acteurs responsables de leur propre situation, à qui iront-ils se plaindre ? A leur image, réfléchie à l’infini dans le miroir de leur loge d’acteur. »

Enjeux

«  Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.  », William Shakespeare,  Comme il vous plaira. 

 

           

MUSIQUES ET DANSES
EN FINISTÈRE
1 allée françois truffaut
29000 QUIMPER

TÉLÉPHONE : (33) 02 98 95 68 90
COURRIEL : CONTACT@MD29.ORG