« MORIS 29 » Le glossaire - ressources/outils - Musiques et danses en Finistère

« MORIS 29 » Le glossaire

M.O.R.I.S : Mots Ressources Incontournables du SOLIMA Finistère (nom choisi parmi une quarantaine proposée lors de la dernière plénière).

Vous pensez encore qu’une balance est un pèse personne ou un truand, ou que quand on tape un bœuf on lui fait mal... Ce glossaire est fait pour vous !

Vous êtes un opérateur de la culture, il sera un appui pour adopter un langage commun, mieux se comprendre ; argumenter, défendre votre projet et qualifier des pratiques, des dispositifs

Vous faites partie d’un groupe et vous cherchez à mieux comprendre l’écosystème dans lequel vous (aspirer à) évoluez

Vous êtes élu ou technicien d'une collectivité et vous souhaitez mieux comprendre les enjeux des professionnels des musiques actuelles

Les mots sont classés par familles :

Environnement de l’artiste : métiers liés à la diffusion, production, création // Technique : scène, répétition, matériel // Administratif : juridique, rapport aux institutions, financement

La fabrique du glossaire : les productions des participants aux ateliers SOLIMA Finistère ont été complétées par des sources fiables (IRMA, FEDELIMA, Fnejma, Pôle des MA en Pays de la Loire, Opale, Collectif RPM, Ministère de la Culture et de la Communication, Orcca, CNV etc.) Rédaction : Clara Canis.

Artiste émergent

Environnement de l'artiste (parcours artistique accompagnement)


Mots liés > groupe, tremplin

Définition pratique

On parle d’émergence au moment où un artiste atteint un stade d’évolution dans sa carrière en termes de développement stratégique, qu'il acquiert une visibilité accrue et partagée (identification par les institutions, le secteur professionnel, les publics, les médias, les structures publiques, etc.), qui s’accompagne souvent d’une mutation de son projet artistique.

Définition

«  Avec le mot émergence, plusieurs images surgissent  : quelque chose qui sort de la masse  ; une sorte d’éruption avec un côté progressif  ; un mouvement qui fait passer d’un état à un autre, d’un état caché à un état visible.

C’est un terme positif, qui situe l’«  émergent  » dans une phase d’action et de mouvement, qui est valorisant, et qui est lié au développement. À l’émergence est liée l’idée d’ascension et de progression […] La notion de passage est importante et semble intéressante à développer, comme celle de l’éclosion.  » (Production de l’atelier Solima).

D'où vient le mot

Danger d’élitisme ou valorisation  ? «  Émerger, dans une classe, dans un groupe, c’est percer, et donc se distinguer des autres, se singulariser, se signaler, voire s’imposer. On sort et on se trouve au-dessus du panier. C’est intéressant de voir comment cette image se situe dans un contexte d’économie sociale et solidaire, où l’émergence a aussi un sens qui n’est pas neutre en économie libérale […] On voit que le mot seul, sans précisions de contexte et d’objectifs, peut être ambigu et compris à l’envers de ce que souhaitent les promoteurs de l’émergence. Et surtout si en même temps on est un défenseur de l’éducation populaire, et peu porter à tout ce qui a des relents d’élitisme.  »

(Production de l’atelier Solima 29).

Le repérage et l’évaluation de l’émergence Quelles compétences sont requises  ? Faut-il établir des critères, avec une grille d’analyse, pour apprécier le moment où un groupe entre dans une phase d’émergence et quand il peut envisager d’accéder au statut professionnel? La création d’un outil répondrait avant tout à un besoin d’équité (mêmes règles pour tous), de transparence et de partage (accueil de la pluralité des points de vue et manières de faire entre les professionnels).

 

           

MUSIQUES ET DANSES
EN FINISTÈRE
1 allée françois truffaut
29000 QUIMPER

TÉLÉPHONE : (33) 02 98 95 68 90
COURRIEL : CONTACT@MD29.ORG