Être Océan · expérimenter le monde par l’écoute - Culture Lab 29
certification qualité
infos pratiques
faq

Être Océan · expérimenter le monde par l’écoute

Du 05/03/2022 au 12/03/2022
détail des dates dans le programme complet
Le Mac Orlan (lieu principal) / Brest

Création artistique

Par Bernardo MONTET, Lorella ABENAVOLI

Nombre d'heures pédagogiques : 44 heures - 7 jour(s)

Présentation

Préambule

Cette formation est organisée dans le cadre du festival RESSAC, Festival REchercheS Sciences Arts et Création. Ce festival a pour vocation d’impliquer des acteurs en arts et en sciences afin d’explorer et d’expérimenter les dynamiques de la recherche et de la création.

La formation associe :

- L’Université Bretagne Ouest (UBO)

- L’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM)

- Le Laboratoire des sciences de l’Environnement Marin (LEMAR)

- Le Mac Orlan, théâtre municipal de Brest, dédié principalement à la danse

- Le Quartz, Scène nationale de Brest

+ d’infos sur le festival RESSAC : ici

Objectif général

Cette formation s’appuie sur l’expérience de l’écoute des espaces acoustiques du littoral brestois. Ses dizaines de stimuli sonores faits de toutes les entités qui le peuplent : variations éoliennes, chant des aigrettes, frottement des herbes folles, timbres et rythmes du ressac… en seront sa source d’inspiration. Ces phénomènes sonores seront l’ancrage de l’écriture chorégraphique de cette formation. L’expérience fondatrice de l’écoute sera la contrée commune des danseurs et des scientifiques aux pratiques si différentes.

L’objectif est de favoriser la rencontre des paradigmes artistiques et scientifiques en vue de provoquer un échange fertile où le sensible sera le sol commun. Enfin, les chercheurs et chercheuses en biologie marine apporteront ponctuellement, tout au long de la formation, leurs connaissances et leurs expériences spécifiques qui nourriront les danseurs et danseuses.

Cette formation bénéficie de la participation d’étudiants et d’étudiantes, de chercheurs et de chercheuses en environnement marin, en auditeurs libres.

Public

Artistes chorégraphiques, professeur·e·s· de danse, praticien·ne·s somatique·s (avec une certaine expérience de la danse)

Pré-requis

Avoir une pratique de la danse
Si possible, disposer d’un téléphone portable avec enregistreur et Bluetooth

Objectifs pédagogiques

- Pratiquer la danse et composer la chorégraphie dans un processus interactif avec la création sonore
- Acquérir une méthode où le corps collectif et l’individu développent une chorégraphie guidée par l’écoute active
- Développer une recherche chorégraphique contemporaine en lien avec les enjeux écologiques actuels en travaillant sur des sources d’inspirations du vivant océanique

Formateur.trice.s et/ou intervenant.e.s

Bernardo MONTET

Formé à l’École Mudra de Maurice Béjart, il étudie au Japon la danse Butô avec le maître japonais Kazuo Ohno. Dans les années 90, il co-dirige avec Catherine Diverrès le Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne jusqu’en 1998, année où il crée la Cie Mawguerite et devient artiste associé au Quartz. Il dirige le Centre Chorégraphique National de Tours de 2003 à 2011 où il crée neuf pièces et développe des projets singuliers tels que Veiller par le geste et Les Grands Ateliers. En 2012 il reprend la direction de la Cie Mawguerite qui s’implante à Morlaix où il devient artiste associé au projet SE/cW. Chorégraphe engagé, « ses pièces traitent de sujets en prise avec notre temps, rejouent le monde qui nous entoure et font apparaître les corps dans leur dimension poétique et politique » écrit Agnès Izrine (Danser)
Plus d’info : www.ciemawguerite.com

, Lorella ABENAVOLI

Sculpteure électro-acousticienne
Artiste plasticienne, elle vit et travaille à Paris. Depuis 1996, elle se consacre à la sculpture sonore. Sa recherche est basée sur la captation et la transformation des flux intérieurs de la Terre, des arbres, du corps, du cosmos constituant une poésie sonore du vivant. Pour réaliser ses œuvres, elle collabore avec des équipes de chercheurs scientifiques en géophysique et en biologie végétale et d'informaticiens. Elle expose son travail en Europe, aux Etats-Unis et au Canada. En 2017 elle obtient un doctorat de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM) en recherche-création. Sa thèse vise à définir la pratique de la sonification dans l’art de l’installation. Auteure de nombreux articles sur l'art sonore, elle enseigne en France à Prép’art et à l’ESA de l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne.
Plus d’info : www.abenavoli.net

Coût pédagogique

1760.00€

Nous vous accompagnons pour vos demandes de prises en charge et pour trouver les solutions les plus adaptées (notamment pour les artistes, les agents de la fonction publique territoriale et les personnes sans droits ouverts à la formation professionnelle). N'hésitez donc pas à nous contacter pour vous renseigner !

Informations complémentaires

N’hésitez pas à nous solliciter pour un aménagement de la formation en raison d’un handicap ou autre situation particulière. Nous chercherons les solutions les plus adaptées, si nécessaire avec des organismes spécialisés.